Phénomènes optiques



Logo vide
La persistance rétinienne

 

 

« Si l'œil qui regarde l'étoile se tourne rapidement de la partie opposée, il lui semblera que cette étoile se compose en une ligne courbe enflammée. Et cela arrive parce que l'œil réserve, pendant un certain espace, la similitude de la chose qui brille et parce que cette impression de l'éclat de l'étoile persiste plus longtemps dans la pupille que n'a fait le temps de son mouvement. » Léonard de Vinci (1452-1519)

Le phénomène de persistance rétinienne fut observé par Léonard de Vinci à l'époque de la Renaissance, mais ce fut le chimiste et physicien britannique Michael Faraday (1791-1867) qui le démontra en 1825.

Ce phénomène nous permet de faire d'une suite d'images, un mouvement continu. Cela s'explique par le fait que lorsque nous regardons un objet, son image s'imprime sur la rétine. Chaque image met une fraction de seconde à disparaître. C'est la persistance de la rétine. Origine : http://praxinoscope.free.fr/optiqueB.html

 




Le thaumatrope

 

Le thaumatrope, apparu en 1825, est un disque avec deux dessins sur chaque face, par exemple, un oiseau et une cage. Deux élastiques sont fixés de chaque côté, qu'on tord et puis qu'on détend. Le mouvement du disque donne l’impression que l’oiseau se trouve dans la cage à cause de la persistance rétinienne. 

Pour savoir comment fabriquer un thaumatropecliquer ici.

 




Le flip book, folioscope ou le feuilletoscope

 

 

Un flip book est un petit feuillet ou livret qui réunit une série d'images destiné à être feuilleté afin de donner une impression de mouvement et créer une séquence animée plus ou moins rapide selon la vitesse à laquelle on le manipule.


Pour savoir comment fabriquer un flip book, cliquer ici. 

 




Le phénakistiscope

 

 

Le phénakistiscope, apparu en 1833, est un disque rond en carton percé de fentes sur lequel les différentes étapes d'un mouvement sont dessinées. Pour rendre le mouvement, on doit être placé face à un miroir et positionner ses yeux au niveau des fentes. On fait ensuite tourner le disque. Les fentes en mouvements laissent apparaître une image en mouvement.

Pour en savoir plus, cliquer ici.