Les tordus (forme : tordue)

Remue-méninges sur les objets qui sont tordus ou que l'on peut tordre (feuille de papier, débarbouillette, tire de la Sainte-Catherine, vadrouille, réglisse, etc.).
Imagine que tu es un personnage de bandes dessinées et que tu te trouves dans des situations parmi lesquelles ton corps est tout entortillé. Au fur et à mesure qu'un ou une élève a fait connaître son idée, les autres l'expérimentent corporellement tout en recherchant des positions et des mouvements dans lesquels ils et elles se sentiront à l'aise.

Placer les élèves en équipes de deux, un sculpteur ou une sculpteuse et la matière. Dans un premier temps, la matière montre au sculpteur ou à la sculpteuse différentes formes tordues dans lesquelles elle se sent confortable. Dans un second temps, le sculpteur ou la sculpteuse reproduit ces formes en touchant la matière. Changer de rôle.
Diviser le groupe en équipes de sept élèves. Deux élèves de chaque équipe sont choisis pour sculpter, les autres sont la matière. Pendant quelques minutes, la matière montre des positions tordues aux sculpteurs ou sculpteuses. Ensuite chaque équipe crée une sculpture tordue en procédant ainsi:

- une équipe se place au centre de la classe;
- les autres sont assis autour du local pour observer;
- au départ de la musique, les deux personnes qui sculptent ont une minute pour construire leur oeuvre (en mouvements dansés) en manipulant la matière (les cinq autres élèves) à partir des positions travaillées précédemment;
- au son du bloc résonnant, les observateurs et observatrices tournent autour de la sculpture pour l'admirer. Quand la musique reprend (finale), la sculpture se défait.

Faire de même avec les autres équipes.

Les élèves s'expriment sur les formes tordues les plus confortables et sur celles qui permettent une interrelation réelle.

* Pas d'extrait musical, il est nécessaire d'éditer un fichier MIDI pour utiliser ce scénario.
Téléchargement